Khajuraho – Erotic city (11 Novembre 2012)

Nous sommes donc partis la veille en train, classe Sleeper et c’est trèèèès fatigués que nous arrivons à Khajuraho. Eh oui, la nuit en train n’a pas été sans surprises !
Première surprise : Kevin s’est installé sur sa couchette jusqu’à ce qu’une chinoise veuille partager la même couchette. Sans renier l’attraction qu’il exerce très certainement, ils sont en fait deux à qui la couchette 56 a été attribuée. Cela est courant ; plusieurs personnes sont sur « Waiting List », en attente de se voir attribuer une place si désistement il y a, avec un ticket déjà payé ; la compagnie ferroviaire valide en général la plupart, mais en les faisant partager des mêmes couchettes. Elise, quant à elle, n’était pas sur la Waiting List et se retrouve à l’autre bout du Wagon dans le « compartiment » femmes. Compartiment entre guillemets car en Sleeper, ce n’est absolument pas compartimenté. Il y a une série de 6 couchettes tout le long du Wagon (une en haut, une au milieu et une en bas => 3 qui se font face. Et en face de ces 6 couchettes, il y a deux couchettes le long de l’autre mur. Autant dire que vu la taille des wagons, ça en fait du monde ! Bref, Kevin s’installe malgré tout sur une couchette qui lui semble libre…et pour finir, coup de chance, elle le restera tout le trajet !  (alors que la chinoise, elle, partagera sa couchette avec quelqu’un d’autre, gnarkgnark).

La deuxième surprise…elle est arrivée au milieu de la nuit … tout doucement. Nous avions acheté un coupe faim (beignet de pain – bread pakoda) pour le trajet, que nous avons mangé en guise de dîner. Mais…est-ce l’huile ou les œufs…toujours est-il que le Bread Pakoda  ne nous a pas, mais alors pas du tout réussi ! Après de longues minutes allongée, Elise s’est sentie nauséeuse. Elle a donc cherché Kevin (littéralement : cherché car il avait changé de place) pour le prévenir mais l’a retrouvé assis, devant un sachet plastique….tiens tiens ! Alors direction les toilettes…et on vous passe les détails !

On a réussi, ensuite, à dormir quelques heures mais ce ne fut pas notre meilleure nuit !

 

Arrivée à Khajuraho, nous prenons un auto-rickshaw et après avoir fermement négocié l’hôtel que nous souhaitions (on a plutôt été bon sur ce coup-là), on se prend un petit-déjeuner en attendant que la chambre soit prête.  Ah non !!!! Elise se sent un peu mieux, mais pour Kevin, pas de petit-déjeuner ! Beurk !

L’hôtel est vraiment luxe. Pour 300Rs (4,5€), on a une super chambre avec sdb privée et surtout, l’hôtel comporte une super jardin pour se relaxer et un restaurant très verdoyant. On est au calme et dans une propreté incroyable pour l’Inde !

Après s’être un peu requinqué, on entame notre visite des temples principaux de Khajuraho. Ces temples comptent parmi les chefs-d’œuvre mondiaux de l’art religieux. Les sculptures qui ornent les temples sont inspirées du Kama Sutra (alors les enfants, pour les photos qui suivent, on ferme les yeux !). D’après la légende, Khajuraho aurait été fondé par Chardravarman (fils du Dieu de la Lune – Chandra), qui aurait jeté son dévolu sur une jolie vierge se baignant dans une rivière. Les temples ont été bâtis par la dynastie des Chandela.

Sincèrement, nous avons été très agréablement surpris. Ces temples sont absolument magnifiques et chaque sculpture mérite le coup d’œil. Nous avons passé des minutes à observer chaque sculpture de chaque temple, toutes aussi belles et minutieuses les unes que les autres. Nous avons fait une petite sélection de photos pour représenter ces temples, mais vraiment, le site vaut le détour !

 

   

 

   

 

L’après-midi, nous sommes allés visiter des temples, un peu plus reculés dans la ville. Ces derniers ont subis moins  de restauration et, s’ils ont conservé leur caractère naturel, cela présente moins d’intérêt. La balade pour s’y rendre était agréable, en passant dans la « vieille ville » de Khajuraho ou plutôt, là où vivent vraiment les indiens à Khajuraho !

Encore bien fatigués, nous n’avons pas fait une longue journée et nous repartons le lendemain matin direction Agra pour découvrir (enfin !), le Taj Mahal !

Khajuraho restera, quoiqu’il en soit, dans les plus beaux sites que nous ayons vus jusqu’ici !