Mongolie (école)

C’est notre guide, Hoggi, qui nous a beaucoup parlé de l’école en Mongolie. Nous avons pu visiter une école grâce à elle (nous lui avons demandé biensûr) dans un petit village où nous nous étions arrêtés pour manger (Jargalan).

Les enfants vont à l’école dès l’âge de 6 ans et elle est obligatoire jusque 16 ans même si la plupart continuent jusque 18 ans. Le gros changement par rapport à la France est que, une grande partie de la population étant nomade, les enfants doivent malgré tout aller à l’école et restent dans une école fixe. Ils sont donc en pension pour la grande majorité. Cela tient du mode Nomade mais également de l’éloignement, dans tous les cas, des habitations. En traversant la Mongolie, nous avons pu constater que les Steppes ne sont presque jamais désertes, il y a toujours une Yourte qui les parsèment. Par contre, elles sont, pour la majorité, très éloignées d’un village.

Les enfants sont donc en pension à partir de 6 ans et voient très peu leurs parents. D’après notre guide, ils les verraient environ une fois par mois.

Pour aller à l’école, les enfants portent un « uniforme ». Il ne s’assimile pas vraiment aux uniformes anglais. Nous avons vu quelques enfants porter de tels uniformes, mais dans la plupart des cas, les filles doivent porter une sorte de gros nœud en tulle dans les cheveux et les garçons un petit costume.

Les cours durent 40minutes et il y a 10min de pause entre chaque cours. Alors que les petits restent toujours dans la même classe, les plus grands changent de classe pour chaque matière.
Les grands étudient le matin (de 8h à 13h30) tandis que les petits étudient l’après-midi (de 14h a 18h30). Les cours ont lieu du lundi au vendredi.

Les langues étrangères étudiées sont l’anglais et le russe.

La plupart des écoles sont publiques. Il existe biensûr des écoles privées qui restent plus rares et chers. Dans les écoles privées, un rapport est envoyé aux parents toutes les semaines alors que rien n’est envoyé aux parents dans les écoles publiques.

Nous avons trouvé les écoles très modernes. Même dans des villages « fantômes » que nous traversions, l’école était toujours un bâtiment en dur, relativement bien conservé avec une cours de récréation et des jeux autour.

Voici, en photo, quelques écoles et écoliers.