L’Asie, c’est fini! Alors?!!?!! Le Bilan…

Eh oui, voilà maintenant 6 mois, à peine plus, que nous avons entamé notre périple. L’heure du premier bilan a sonné !

Nous ne sommes pas simplement à mi-parcours, nous sommes également à la fin de notre périple en Asie : 2 bonnes raisons de faire un petit bilan avant d’entamer notre deuxième partie de voyage.

 

Alors ?!!!??!! Bilan de l’Asie ?!!??!!

A quelques heures de quitter l’Asie, ce qu’on peut dire c’est déjà que nous avons hâte de changer d’environnement et de découvrir de nouvelles cultures mais il faut avouer que ce n’est pas sans un pincement au cœur que nous partons…Nous en sommes même un peu émus parce que….

…L’Asie…c’est vaste. Nous avons débuté en Mongolie pour finir au Cambodge…Non, ces 2 pays n’ont pas grand-chose à voir et pourtant…

Pour rappel, voici la liste des pays que nous avons visité, plus ou moins longtemps, en Asie : Mongolie, Chine (uniquement Pékin), Népal, Inde, Thaïlande, Birmanie, Laos, Vietnam et Cambodge.

On pourrait dire un millier de chose sur ces 6 mois passés mais on va essayer de faire court, ou du moins, pas trop long ! En Asie, si vous voyagez en transport en commun comme nous, ce qui est sûr, c’est que vous avez du temps pour cogiter. Eh oui, les trajets prennent souvent un temps fou et les routes sont tellement chaotiques que cela ne permet pas vraiment de faire autre chose que…penser ! Nous avons donc beaucoup pensé, réfléchi à notre vision de l’Asie (en général – on parlera donc de tous les points communs que nous avons trouvé dans ces pays) et voici, de manière très peu exhaustive, ce qu’il en ressort :

 

Les Asiatiques sont cools….

C’est bien connu, en France, nous sommes toujours pressés alors qu’en Asie, nous n’avons jamais vu quelqu’un de pressé ! Oui, ils essaient de vous dépasser (et le font) à la queue des guichets, mais ce n’est pas parce qu’ils sont pressés, c’est simplement leur façon de faire la queue :-).

Ce qu’on a surtout adoré en Asie, c’est l’animation dans la rue. Non non, on ne parle pas des klaxons, des milliers de mobylettes, de la pollution, etc. On parle de la vie dans la rue. En même temps, ils ont le beau temps pour eux, alors ils peuvent bien vivre dans la rue…mais c’est vrai que c’est tout ce qui fait le charme de l’Asie. On ne se lasse pas de se balader dans les rues car il y a TOUJOURS quelque chose à voir. On adore ces gargotes de rue qui deviennent des lieux, très faciles, d’échange entre la population. En Asie, le soir, on ne peut pas s’ennuyer. Il suffit de sortir en bas de chez soi et vous trouverez forcément des gens avec qui discuter…Ça, c’est quand même génial.

Bon, comme on l’a dit, ça tient beaucoup au temps et c’est pour cela, sans doute, que nous ne pouvons pas faire le même constat en Mongolie…Et puis en Mongolie, quand on vit tout seul sans aucune autre yourte à moins de 100km à la ronde, c’est quand même plus compliqué !

 

Les Asiatiques sont très respectueux…

Ils sont très souvent très avides d’aider les autres et prêts à prendre du temps pour le faire. Ils aiment qu’on s’intéresse à leur pays, ils aiment qu’on tente de parler leur langue, ils aiment qu’on leur pose des questions (ils viennent même nous voir pour qu’on leur en pose), ils aiment discuter et rigoler avec leur voisin de bus qu’ils ne connaissent sans doute pas, ils aiment vivre dans la rue en compagnie de tout le monde…Bref, ils aiment les gens et le contact !

Et ils aiment partager…Ou s’ils n’aiment pas, ils le cachent bien. Très souvent, nous avons eu droit à des fruits, des gâteaux, des on-ne-sait-quoi de nos voisins dans les transports ou même dans la rue. Alors nous avons appris à faire pareil…et qu’est-ce que c’est agréable de partager ! Vous avez déjà eu, vous, votre voisin de train en France qui vous propose une clémentine ou un biscuit ??? Nous, très rarement et pourtant, vous savez comme nous l’avons pris trèèèès souvent le train !!!

Ils sont très respectueux vis-à-vis de leurs aïeuls. On le sait, c’est connu : « quand maman et papa vieilliront et surtout quand j’aurai ma maison, ils viendront habiter chez moi et c’est moi, désormais qui m’occuperai d’eux ». Voici la façon de penser et d’agir des asiatiques. C’est très loin de notre façon de penser parce que chez nous, quand on acquiert sa « liberté », ce n’est pas pour que papa/maman viennent désormais vivre chez nous, car cela équivaudrait à une nouvelle perte de liberté. En Europe, on voit les parents comme une « contrainte », mais sans doute parce que quand les enfants deviennent indépendants, les parents restent toujours dans un comportement très paternaliste – et l’enfant pense alors « ils ne me lâcheront donc jamais ». Alors imaginez s’ils vivaient en plus chez vous :-P. Bon, c’est notre façon d’interpréter les choses même si attention : message à nos parents : ON VOUS AIME ! :-) (mais biens sûr nous vous accueillerons chez nous avec grand plaisir! :-P).  Toujours est-il qu’en Asie, les parents passent avant tout et c’est assez impressionnant pour nous, Occidentaux !

 

Mais parfois, les asiatiques nous paraissent tellement impolis !!!

Déjà, ils se raclent bruyamment le nez, puis la gorge et ils crachent. Bon ok, c’est culturel. Mais ce qui est rigolo, c’est qu’ils ont l’air de trouver cela malpoli quand on se mouche alors qu’on évacue la même chose qu’eux, sans le faire passer par la bouche. C’est eux qui sont dégueu, mince alors ! 😛 (ça c’est une petite chose et on s’habitue très vite !)

Impolis, irrespectueux… c’est le sentiment que nous avons eu dans les bus. Cela nous a surtout marqué au Laos remarque, ne faisons pas une généralité. Bref, dans les bus, c’est chacun pour soi et c’est surtout ignorer l’autre pour ne pas qu’il vienne s’assoir à côté de soi. Ils prennent le plus de place possible et si, malgré tout, on tente quand même de s’assoir à côté, eh bien ils prennent toujours le plus de place possible : ils ne vont pas bouger d’un millimètre. On ne doit pas avoir la même notion de politesse…Allez, disons que c’est culturel.

Et dans les files d’attente…Non, ils ne sont pas pressés, ils ont tout leur temps mais malgré tout, ils veulent tous passer en premier ! La règle dans ces pays : premier vu, premier servi. Le but est donc d’atteindre, le plus vite possible, le guichet. Et toutes les manières sont bonnes. Nous sommes devenus plutôt bons à ce jeu, sachez-le ! Au final, si nous avons trouvé cela vraiment irrespectueux au début, nous avons vite compris que cela était dans leur culture et qu’on ne pourrait rien y faire…alors autant entrer dans leur manège !

Irrespectueux encore une fois, que le chauffeur de Tuktuk ou le propriétaire d’un restaurant/ d’une guesthouse essaie de nous entuber (et bien !). Le chauffeur de tuktuk qui vous emmène partout sauf où vous avez demandé, le taxi qui se perd dans une ville qu’il connaît sur le bout des doigts pour vous faire payer une course plus longue, les prix touristiques (un peu ça va, mais faut pas abuser non plus quand le prix touristique = 50 x le prix local !), etc. Ça, on n’aime pas mais encore une fois, il faut s’adapter et composer avec ces petits imprévus. C’est ça l’Asie !

Nous avons vraiment passé de supers moments durant ces 6 mois. Des petits choses qui nous énervaient chez eux ou nous surprenaient au départ sont finalement devenues courantes et habitudes…Ce que nous avons particulièrement aimé ???

  • La culture forte et tellement intéressante et différente en Mongolie. Jamais nous ne reverrons de choses similaires et cela nous aura profondément marqués !
  • Le Népal. Car le Népal : c’est notre gros coup de cœur – aussi bien pour les paysages que pour les gens et leur culture.
  • Les échanges avec les locaux en Birmanie – tellement intéressants et faciles !
  • Les paysages authentiques et splendides du Laos.
  • La plongée en Thaïlande.
  • Découvrir le Sikkhisme et le temple d’or à Amritsar en Inde.

 

Ah là là, que de choses à dire…Pour conclure sur notre vision de l’Asie, voici, en vrac, quelques idées/curiosités/spécificités qui ont marqués ces 6 mois de voyage :

–          La circulation en Asie en général : les véhicules complétement bondés (définitivement surchargés – les uns sur les autres à l’intérieur, à l’extérieur à se tenir comme ils peuvent et sur les toits) ET traverser la rue en fermant les yeux et en priant pour que les véhicules vous contournent tous parce que c’est sûr, ils ne s’arrêteront pas pour vous laisser passer ! On s’y habitue…pas sûr qu’on retrouve tout de suite nos bonnes habitudes en France !

–          Les bruits, les odeurs (bonnes ou mauvaises), la pollution dans les villes : tout est puissance 10 en Asie !

–          Le nombre d’indiens !!! On le sait…on l’imagine… mais quand on le vit, cela reste malgré tout surprenant !!! Ils sont partout et surtout, ils sont partout en grand nombre : les trains bondés, les bus bondés, les rues bondées, les restaurants bondés…Mais ils sont fous ces indiens !

–          Les vaches, n’importe où et partout dans la rue, en Inde !

–          En Inde, il est irrespectueux de montrer ses épaules ou ses jambes mais par contre, son ventre, pas de problème…Quelle curiosité pour nous Occidentales qui sommes plutôt pudiques, justement, avec cette partie de notre corps ! :-)

–          Les voix, absolument incroyables, des hommes mongols. Ils chantent merveilleusement bien !

–          Les offrandes et la ferveur religieuse au Népal. C’est, en effet, l’un des pays dans lesquels cela nous a le plus marqués !

 

Tellement de choses….mais non, on arrête là !

 

Nous et le voyage

Alors, après 6 mois ?!!??!! On rentre ou on continue ???? Ben on continue biensûr, on a déjà le billet d’avion 😛

ON CONTINUE !!! :-)

Nous avons eu des coups de blues, des ras-le-bol, des coups de fatigue parce que voyager sur le long terme, on vous assure, c’est crevant ! Mais les baisses de moral, nous ne les avons jamais eu en même temps…d’où le bonheur de voyager à deux : on se remotive l’un l’autre quand il le faut !

Et puis même si nous avons déjà lancé la phrase « j’en ai marre, je veux rentrer »…Sérieusement ?!!!?? Nous n’y avons jamais cru ! :-)

Alors c’est parti pour 6 mois de nouvelles aventures !!!

 

Est-ce qu’on se supporte toujours ?

Mmmmh…

Mais oui, biensûr !!! A deux, on est plus fort et surtout, une force tranquille avec une hyper-réactive : ça marche plutôt bien en voyage ! (devinez qui est qui :-))  On se complète bien et on se félicite souvent de notre réussite car oui : nous avons les mêmes envies en général, les mêmes objectifs…Bref, on se connaît assez bien pour vivre cette expérience ensemble et que cela fonctionne ! :-)  (on ne vous parlera pas de nos quelques engueulades :-P).

 

Nous dans notre vie

Pourquoi ce paragraphe ? Parce qu’on entend et on entendra toujours des gens nous demander « Alors, ça vous a changés ce voyage ? ».

La réponse à mi-parcours : « oui et non ». Voilà, ça c’est dit ! :-)

Plus clairement : « Non ». Nous ne sommes pas de ces gens qui sont partis pour « se chercher », par ce qu’ils étaient un peu paumés, etc. Nous ne sommes pas non plus de ces gens qui se disent « Wouah, ce voyage m’a transformé, je veux changer de vie ! ». On s’est pourtant souvent posé la question (car nous en avons rencontré des paumés et des « illuminés »), mais….conclusion : on aime tous les deux notre boulot. Oui, cela peut vous paraître bizarre car c’est bien loin/différent du monde du voyage qui nous passionne. Le voyage, la découverte de cultures, de cuisines, de paysages resteront à jamais notre passion mais définitivement : on aime ce qu’on fait et on ne souhaite pas changer de vie…(ça c’est pour rassurer nos employeurs 😉 – « oui oui, on va bien revenir ne vous inquiétez pas ! ».

Mais ces 6 mois nous ont quand même un peu transformés…Nous sommes pleins de bonnes résolutions :-). Nous avons surtout envie de concrétiser des envies que nous avions depuis longtemps au final et qui ont resurgis durant ce voyage…Et on y pense sérieusement. Oui, nous avons pleins de projets :-). Mais on n’en dit pas plus…

 

Voilà pour notre petit bilan mi-parcours, parce que le voyage n’est pas fini à notre plus grand bonheur alors CAP SUR L’AUSTRALIE !!!!!