Note globale – Notre appréciation de l’Inde du Nord

Incredible India…

Nous avons souvent entendu les gens revenir d’inde et proclamer qu’ils n’avaient pas forcement adoré mais pas détesté…nous ne dérogeons pas a la règle, nous n’avons pas adoré, pas détesté… Ce qui est certain, c’est que l’Inde nous laissera un souvenir impérissable. L’Inde nous aura profondément, irrémédiablement marqués.
Il nous a fallu un certain temps pour nous adapter à la mentalité, a l’effervescence, au tumulte de la vie indienne. Durant notre séjour, les différents ressentis se sont bousculés en nous: indignation, coups de gueule, coups de blues, mais également émotions de joie, de bien être, d’admiration. Nous allons essayer de retranscrire ces différentes émotions dans nos habituelles rubriques d’appréciation du pays!

Rencontres en Inde du Nord – 3/5

Difficile difficile….Ce n’est pas faute d’avoir essayé mais nous avons eu du mal à rencontrer et réellement discuter avec des indiens. Pourquoi ? Eh bien nous allons vous dire mais à vous, ce qui avez adoré l’Inde et en êtes tombés amoureux, ceux qui pensent que nous dénigrerons peut-être l’Inde par ces propos, s’il vous plaît, ne vous offensez pas…chacun à sa vision des choses et ce que nous avons ressenti est propre à nous. De plus, notre ressenti est mitigé et si nous allons développer le négatif, nous avons malgré tout attribué un 3/5 à cette rubrique car l’Inde est un pays magnifique et les indiens méritent notre respect et que l’on échange avec eux…

Bref, cela étant dit, quel a été le problème ?

Le premier vient des indiens. Pour eux, nous sommes des blancs (jusque-là, ils ont raison), et nous sommes surtout un porte-monnaie vivant.  Les entourloupes, les insultes, les signes d’irrespects ont été multiples durant notre voyage (surtout les entourloupes) et nous en avons été clairement offensés. Et il ne faut pas vous dire que notre susceptibilité y a joué pour quelque chose car la plupart du temps, nous avons essayé de prendre ça tranquillement, sans s’offenser…mais à un moment, quand on se rend compte que l’échange et la rigolade ne sont plus possibles…à ce moment-là, on n’a plus envie ! Plus envie de faire d’effort et de se montrer aimable, plus envie de les respecter car selon nous, nous avons été trop souvent non respectés…un « désolé » parfois, ça ne mange pas de pain – et un moment d’honnêteté peut parfois faire du bien.

Alors le deuxième problème est né de nous, car nous n’avions plus envie. A un moment, un petit événement nous a énervés et ça en a été trop. Alors on est désolé pour les écoles qui nous suivent, mais à ce moment, là, nous avons décidé de ne pas aller visiter d’école. Parce que non, nous ne voulions pas apporter notre aide à une population qui ne nous respectait pas. Le respect doit avoir un sens différent pour chacun d’entre nous et nous sommes persuadés que les indiens sont respectueux…à leur sens. Mais pas au notre, pas maintenant en tout cas. Sans doute allons-nous encore évoluer et notre vision et ressentis changeront…et/ou l’Inde évoluera de son côté et un jour, nous serons un peu plus en phase…

A suivre !

La note reste quand même un 3/5 car nous avons fait de superbes rencontres (à Amritsar, Shashi à Udaipur, Ajay à Bombay, quelques vendeurs très sympas…) et parce que les indiens ont, également, suscité notre attention et éveiller notre curiosité….l’envie de les comprendre, d’en savoir plus, etc.

 

Culture en Inde du Nord – 4/5

L’Inde est un sous-continent qui détient une culture forte et différente de celle des autres pays asiatiques (exception faite du Népal qui est fortement imprégné du mode de vie indien, à l’image d’une phrase commune aux 2 pays: ‘same same… but different’ = ‘pareil pareil… mais différent’).

Castes, mariages, religions, famille sont des éléments forts de la culture indienne.
De nombreux Bollywood et séries télévisions ont pour sujet un mariage arrangé où les héros apprennent à se connaitre et à s’aimer, ou bien une relation compliquée belle-mère/jeune mariée (car cette dernière va vivre  traditionnellement dans la famille de son mari avec la belle-mère…).
De nombreuses fois on nous a demandé si nous étions mariés… ben oui, évident pour nous qui portons nos alliances, moins clair pour les indiens dont les femmes ont un trait rouge dans la raie des cheveux pour préciser qu’elles sont mariées. La deuxième question qui s’ensuit généralement est : « love mariage »?… Kevin se demande s’il s’agit d’une ‘question piège’ des indiens et réfléchit. En effet, il y avait bien un piège; Elise s’offusque qu’il réfléchisse… mince! Sinon, de la part des indiens, nombreux sont ceux qui sont encore en mariés par arrangement des familles (‘arranged marriage’). De ce fait, il est rare de rester longtemps non marié. Le nombre de 30aires non mariés est très très limité et mal vu… ouf, Kevin a échappé au site de rencontre où il aurait été en relation avec tous les frères qui sont chargés de marier leurs sœurs !
Quant à la religion, outre l’effet des castes (quoique moins flagrant que notre attente), on voit de très nombreux sadhus (moines qui ne se consacrent qu’à la méditation religieuse), la mendicité est extrêmement importante (et nous sommes convaincus que la religion hindouiste l’a encouragée par opposition au sikhisme), de nombreuses vaches sillonnent les rues, etc. Toutefois la ferveur des offrandes ou des rituels a été bien plus faible que celle du Népal.
D’autres facteurs ont engendré des comportements singuliers pour nous. La forte population… Dès qu’il s’agissait de s’asseoir, c’était une guerre : pour le train ou le cinéma, quand bien même on a des place attribuées, les indiens se pressaient pour être les premiers; idem pour les métros ou les bus, au point d’empêcher les autres voyageurs de descendre avant. On suppose qu’ils se battent plus âprement pour exister parmi ce grand nombre d’individus. Sinon, on ressent que la vie humaine a moins d’importance que dans nos pays (surpopulation et pauvreté aidant). Un indien nous a indiqué qu’on écope d’une amende si on écrase quelqu’un, sauf à conduire en état d’ébriété où on va en prison (car on serait responsable à ce moment là…). Ah? Leur fête principale est un festival de pétards dans la rue qui explosent n’importent où, et plus c’ets proche de quelqu’un, plus c’est marrant. Après, faut choisir entre accidents et fun ou morosité. L’Inde a déjà choisie ; elle n’est définitivement pas morose ! Autre cas, les indiens prennent de nombreuses photos des étrangers, particulièrement des blond(e)s. Signe de chance dans leur religion ? Mimétisme des voisins sans bien savoir pourquoi… On ne sait pas trop, mais ils en prennent des photos !
Le Népal nous avait préparé à cette culture. Toutefois, elle n’a pas été conforme à nos attentes et nous a réservée de nombreuses surprises. De nombreuses questions restent à ce jour sans réponse pour nous : à qui appartiennent les vaches sacrées ? Pourquoi autant de photos ? Comment peuvent-ils être aussi relâchés sur les horaires, mais se bousculer pour être les premiers à s’asseoir ? En conclusion, on a apprécié des aspects et moins accroché sur d’autres. Cependant, qu’importe notre jugement, l’Inde est résolument une expérience culturelle très forte qui n’aura pas d’équivalent dans notre périple. Elle mérite amplement un 4/5. Toutefois elle ne nous a pas offert ce que nous espérions, et cela reste un regret qui ne nous fait pas pencher en faveur du 5/5.

 

Monuments en Inde du Nord– 4/5

Il y a eu Khajuraho : « waouh », et puis le Taj Mahal :  «waaaouh »….et puis le temple d’or d’Amritsar : « waaaaaaouh !!! »

Il y a eu le fort d’Amber (Jaipur) « pas mal du tout », et le fort de Jaisalmer : « pas mal aussi celui-là » et le city palace d’Udaipur : « joliii » !

Mais il y a eu les monuments de Varanasi dont Sarnath : « mouais », et le red fort de Delhi : « mouuuais », et le fort de Bundi : « mouuuuuuais »…

Les merveilles ont écrasés les déceptions. L’Inde regorge de monuments grandioses et impressionnants.

 

Paysages  en Inde du Nord- 1/5

Les monuments surpassent tout et vont faire beaucoup d’ombres aux paysages…les monuments font partie du paysage mais par paysage ici, nous entendons plus la nature…Nous n’avons pas eu le temps de visiter le Cachemire et les chaînes himalayennes présentes en Inde, et ces paysages doivent être magnifiques ! Au-delà de cette région manquée, les paysages ne nous ont pas marqués en Inde du Nord, c’est un paysage très aride, avec peu de verdure…

Nous avons une petite anecdote sur les paysages d’ailleurs…pour vous expliquer pourquoi, entres autres, l’Inde du Nord se retrouve avec une si faible note. Quand nous sommes arrivés à Bundi, le propriétaire de notre guesthouse nous raconte un peu tout ce qu’il y a à voir à Bundi : le fort et le city palace (comme dans la plupart des villes d’Inde du Nord) et à 30km de là, il y a une cascade magnifique nous dit-il. Cool. Tout enjoué, il souhaite nous montrer la photo de la cascade en question. Alors il nous sort son portable et nous montre THE cascade !!! A cet instant, nous nous sommes dit qu’en effet, nous n’étions plus au Népal avec ses paysages grandioses…et nous avons très vite décidé de ne pas y aller ! J

Nous ne cherchons vraiment pas à dénigrer l’Inde, mais chaque pays a ses particularités !

 

Faune/Flore en Inde du Nord -/5

Il va falloir penser à supprimer cette rubrique car nous avons toujours tellement de mal à l’évaluer !!! En fait, elle sera très utile pour les Galapagos mais avant ça…La faune et la flore en Inde…mmmmh, laissez-nous réfléchir…il y a les chiens qui dorment et aboient dans la rue (comme au Népal), il y a quelques chats errants,  les dromadaires sont pas mal et ils puent moins qu’en Mongolie… 😛

Sincèrement, encore une fois, il nous est difficile d’évaluer cette rubrique car nous ne sommes pas allés en montagne, dans les parcs nationaux, dans le sud, ….bref, cela n’a pas été la priorité de notre voyage en Inde et donc, pas de note !

 

Nourriture en Inde du Nord (mais nous en avons mangé du sud aussi !): 5/5

Impossible de ne pas attribuer la totalité des points à la cuisine Indienne, car il n’y a pas à dire, nous nous sommes régalés.

Certes, elle aurait pu perdre un point à cause de notre méchante indigestion. Mais ne laissons pas notre jugement se dégrader à cause d’une gargote et d’une huile sans doute trop…usagée ?!!??!

Dès les premières heures suivant notre arrivée en Inde à Gorakhpur, nos papilles se sont éveillées….et jusqu’aux dernières heures à Bombay, elles l’auront été ! Alors, si comme Elise, vous pensez que vous n’aimerez pas la cuisine indienne à cause des épices, détrompez-vous !!! Les épices relèvent suffisamment les plats pour leur donner du goût et des arômes particuliers, mais elles restent suffisamment « discrètes » pour ne pas les annihiler.  Rien qu’en écrivant cela, nous repensons aux sensations sur notre palais et nous en avons l’eau à la bouche ! Alors oui, nous étions allés dans des restaurants indiens en France, mais franchement, rien à voir ! Nous n’avons sans doute pas été dans les bons….Mais maintenant, nous savons ce qu’est la cuisine indienne et nous ne la quitterons plus !

 

GLOBAL

Le bilan ne peut être que positif ! C’est une expérience de voyage forte qui nous laissera un souvenir impérissable. L’Inde est un pays grandiose et quiconque se rend en Inde sera fasciné ! Il sera probablement agacé par ailleurs… Comme nous l’avons précisé plus haut, nous n’avons pas adoré l’Inde, nous n’avons pas détesté l’Inde…mais nous avons aimé l’Inde.